Campo – mount Laguna

21 avril – arrivée Campo
Nous sommes 4 hikers dans le bus à faire rapidement connaissance, tous très excités d’arriver enfin à Campo. Après un tour rapide au Green shop, le magasin des fermiers du coin, pour acheter une bouteille de gaz, nous nous rendons vers le champ mis à disposition des hikers pour passer la nuit qui précède leur départ.
Nous sommes accueillis chaleureusement par Marc et Legend 2 anciens thru-hikers* qui ont organisé un trail-magic*. Une dizaine d’autres hikers sont arrivés avant nous. Marc et Lejin remplissent le ventre de toute cette troupe avec un plat de pâtes, des légumes et des fruits.  Pendant le repas, ils proposent à chacun d’expliquer les raisons pour lesquelles il est là aujourd’hui. Après le repas, dans une jolie cérémonie à laquelle tous participent ils tiennent à nous parler de la magie du PCT, de l’amour qu’il nous donne afin qu’on en fasse bon usage pour nous et pour autrui sur le chemin. Pour Lenji, le PCT sera comme une seconde naissance. Remarquez que moi, je suis pas contre une seconde naissance du moment que la gestation n’est pas  aussi longue que la première. Autour du feu, la discussion toujours encouragée par les deux compères tourne autour de la question fde « pourquoi tu marches ? ». Malheureusement, la pluie refroidit l’atmosphère et tout le monde se carapate sous sa tente avec en lui le bonheur infini d’être là. Il pleut une bonne partie de la nuit. Et le matin,  eh ben il pleut encore. Mais moins fort.

22 avril – 15 miles : Marc et Lenji ont préparé des pancakes et des omelettes pour tout le monde. 7h, c’est l’heure du départ. J’ai sympathisé avec Brooks et nous partons ensemble au southern terminus, devant le mur flambant neuf qui fait la frontière avec le Mexique pour une séance photo avant le départ.

Le temps est maussade, mais nous parcourons les premiers miles du chemin avec une très grande joie intérieure.

Nate se joint bientôt à nous. Brooks et Nate ont la trentaine et j’ai plaisir à discuter avec eux sur le chemin, mais au bout d’un certain temps, j’ai envie de marcher seul. Le chemin suit un parcours vallonné dans des collines de granit. Je savoure.

Je fais connaissance sur le chemin avec d’autres hikers partis le même jour que moi. L’ambiance est très chaleureuse. 17h, je m’arrête enfin à Hauser creek après 15 miles et j’installe la tente. Je suis un peu déçu de voir que Brooks n’est pas là. Tant pis, on se retrouvera plus tard. Tiens, il se remet à pleuvoir. Confortablement installé dans mon duvet à 20h, heureux d’être là, je m’endors instantanément.

23 avril – 12 miles
Départ de Hauser creek à 7h30. Il a plu une bonne partie de la nuit. La température est idéale pour faire les 1000m de montée vers Morena butte. Là haut, le soleil fait quelques percées.

J’arrive à Lake Morena vers 11h sous un grand soleil. Petit ravitaillement et je repars pour 1 mile avant de m’arrêter à l’ombre  d’une cheneraie pour une pause repas car le soleil tappe fort maintenant.
Petite sieste et c’est reparti pour une courte mais jolie section à travers cotton creek, où le chemin  circule à travers des herbes hautes le long d’une rivière tranquille et sous des chênes somptueux.

Attention quand même aux habitants du coin pas tous très accommodants.

Cotton creek offre quelques points de bivouac très jolis, mais je cède à la tentation du point d’eau du campground de Boulder oaks pour passer la nuit. Ce soir je pourrai me laver un peu.
24 avril – 16 miles
Lever 6h après une nuit bien froide. Les parois de la tente sont couvertes de givre. A l’intérieur et à l’extérieur. Je nettoie comme je peux le givre intérieur et le soleil s’occupe rapidement des parois extérieures. Je n’ai pas encore toutes mes habitudes et  je mets encore beaucoup de temps à me préparer. Du coup, départ 8h. Montée à l’ombre jusqu’à kitchen creek avec Christian et Kal, deux hikers que j’ai rencontrés hier au campground. Impossible de résister à une pause trempette dans la rivière.

La montée reprend sous un soleil impitoyable, mais une brise amicale atténue un peu l’effet de la chaleur. Vers 12h30, je trouve un minuscule coin d’ombre pour une pause déjeuner et blog. Je fais la rencontre de Suzanne et Katie qui se promènent entre mère et fille. Elles se sont arrêtées pour savoir si tout allait bien pour moi et on a fait un joli brin de causette. Au passage, elles m’ont donné de précieuses informations sur mon prochain lieu de passage « mount Laguna ». Avant de s’en aller joyeusement, elles me disent que je suis la personne la plus gentille qu’elles ont rencontrée aujourd’hui. Je prends le compliment avec moi pour la suite du chemin.
Autre rencontre pas très sympathique cette fois.

Je m’apprête à l’enjamber lorsque Delayed me rejoint. J’avais rencontré Delayed le matin même et on avait échangé quelques mots. Delayed est un hiker rondouillard, crâne rasé et longue barbe. Il ne s’en vante pas, mais il est un triple crown hiker. Cela signifie qu’il a parcouru le PCT (il réalise maintenant son deuxième parcours), l’Appalachian trail et le Continental Divid Trail. Bref un Jedi. Il me recommande de contourner largement le serpent, car c’est un petit rattlesnake. Il m’explique que les grands rattlesnakes mordent en général la première fois sans injection de venin (dry bite) alors que les petits n’ont pas cette délicatesse. Ils vous envoient à l’hôpital directement et sans autre forme de procès. Comme l’endroit est escarpé, le contournement de ce petit vicieux nous vaut quelques mètres d’escalade. Après cette épreuve, je fais remarquer à Delayed que cette fois ci il est arrivé à temps. Il a l’air content.
Le chemin continue à monter et je commence à ressentir la fatigue et la chaleur est encore sensible.. Je rencontre alors Van et kasak, deux joyeux trail Angels qui m’offrent des jus de fruits glacés et des barres de céréales qui me donnent un bon coup de fouet pour les derniers miles. Ça monte encore.  A proximité de Mount Laguna, une belle forêt de sapins remplace la garrigue.

Mark nous a dit le soir de notre accueil « between 2 pine trees, there is always a door that you can open ». Baffie aurait sûrement fait remarquer qu’il faut pas s’étonner si il y a autant de courants d’air.

J’arrive enfin à 16h au joli camping de Mount Laguna où les tentes sont dispersées au milieu des sapins. Je découvre au milieu du camping une joyeuse bande de hikers autour d’un barbecue géant… organisé par des trail Angels bien sûr.

Viandes, bière et même vin rouge sont à volonté. 20h30, il est tard. Je regagne ma tente pour savourer cette journée incroyable.


*Thru-hikers : hikers qui ont fait (ou qui veulent faire) le chemin jusqu’au Canada
*trail-magic : événement improvisé par des passionnés du PCT pour offrir de la nourriture et des boissons aux hikers


6 réflexions sur “Campo – mount Laguna

  1. Trop la classe!
    Ça fait envie mais aussi un peu flipper avec ces 2 serpents…
    Dis, tu vas garder la barbe jusqu’à l’arrivée au Canada?
    J’adore les panneaux : Mexique 3 miles. Canada : 2647!!!
    L’ambiance ça a l’air énorme !
    Courage!

    Aimé par 1 personne

    1. Matt avec qui j’ai marché ces derniers jours a un rasoir électrique miniature. C’est son luxury item en langage PCT. On a partagé une chambre à Jullian, du coup je lui ai piqué pour réduire un peu ma barbe 😉

      J'aime

  2. C’est absolument ma – gique ! — et encore, il conviendrait de trouver un adjectif plus fort pour être à la hauteur de cette aventure et du récit que tu en fais. Il y a tout. Le froid, la pluie, le soleil, la chaleur, les serpents, la pinède, ton sourire, la joie d’arriver au camp. Je crois qu’il nous manque les parfums du trail. Quels sont-ils ?

    Aimé par 2 personnes

    1. Pour les odeurs, c’est comme pour tout le reste, on rencontre le meilleur et le pire. Il y a par moments de puissantes odeurs de garrigue sur le chemin. J’ai identifié les plantes qui les produisent mais je ne les reconnais pas. Et puis il y a les non moins puissantes odeurs de transpiration que nous exhalons tous 😁. Bonne nouvelle, j’ai pu prendre une douche hier soir 😃

      J'aime

Répondre à Guillaume Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s